Développeur Back-End

Développeur·se
Back-End

La partie cachée de l’iceberg

Le métier de Développeur Back-End

Les éléments clefs pour se décider

Le développeur back-end programme la partie cachée d’une solution web, le côté serveur, administrateur d’une app ou d’un site web, c’est ce qu’on peut représenter par la partie immergée d’un iceberg. Contrairement au développeur front-end qui lui, s’occupe uniquement de la partie visible, le développeur back-end ne s’occupe pas de l’aspect ergonomique du site mais de l’aspect technique et fonctionnel. Il travaille dans l’ombre. Il peut concevoir un site web et dans ce cas réaliser lui-même l’architecture technique du site ; ou bien rester sur la plateforme instaurée et adapter des solutions techniques sur celle-ci.

S’il crée le site, il devra partir de zéro et prendre en considération les inconvénients auxquels il devra faire face tout comme les leviers disponibles qu’il pourra mettre en place. La difficulté de sa tâche consistera à répondre aux besoins demandés tout en évaluant les risques potentiels en fonction des ressources humaines et matériels dont il dispose, du budget octroyé et enfin des délais accordés. Il doit être capable de combiner ses 3 facteurs lui permettant de mener à bien son projet.

Un métier recherché

Le travail du développeur back-end, bien qu’invisible pour l’internaute, est absolument indispensable pour le bon fonctionnement du site. Un métier hautement technique, et très recherché !

Un métier bien payé

Qui dit métier plébiscité avec pénurie de profils, dit salaire très attractif. Bien-sûr, ce dernier dépendra aussi des années d’expériences. Entre 30K€ et 40K€/an pour un junior.

Et après ?

Le développeur back-end peut naturellement s’orienter vers du full stack et devenir autonome sur le développement complet d’un projet. Avec l’expérience, il pourra se tourner vers des postes d’encadrement…

Est-ce fait pour moi ?

Pour devenir un développeur back-end pleinement épanoui, cela suppose des qualités et compétences spécifiques, découvrons-les ensemble.

Développeur back-end :
que fait-il ?

Selon le contexte, le développeur back-end peut avoir un rôle plus ou moins large. Il peut aussi bien être un exécutant (avec un rôle « simple » de codeur), qu’un décisionnaire dans les choix techniques. Il travaille avec d’autres professionnels (Lead developpeur, Devops, CTO…) et collabore avec d’autres personnes au même poste, et évidemment avec un ou plusieurs développeurs front-end ou fullstack.

Le développement back-end concerne donc la mise en place, la configuration et le maintien de plusieurs composantes essentielles d’un projet web :

  • Le serveur, où sera hébergé le site internet qui doit tourner 24h/24. Il est souvent géré par un administrateur système (sysadmin) ou un DevOps.
  • La base de données, ou toutes les informations seront stockées comme par exemple le login, le mot de passe ou le panier d’un utilisateur.
  • L’application, c’est à dire le site internet dans sa globalité et la logique qui permet aux différentes pages, au serveur et à la base de données d’interagir.
  • Le back-office dans certains cas, une interface interne utilisée par d’autres collaborateurs afin qu’ils puissent intégrer du contenu comme du texte facilement.

Un métier recherché

Les compétences du développeur back-end sont très recherchées dans de nombreuses entreprises, tout secteur confondu (agence web, ESN, SSII, grandes entreprises….). Les recrutements sont nombreux et offrent de belles perspectives professionnelles. En contrepartie, le développeur back-end doit avoir une maîtrise parfaite des langages informatiques, des CMS et des hébergeurs et ses compétences doivent être actualisées très régulièrement pour rester employable.

Un métier bien payé

Très recherché, le développeur back end touche tout au long de sa carrière une rémunération très appréciable. Mais cela dépend de plusieurs facteurs : les compétences (notamment les frameworks maîtrisés) et l’expérience en premier lieu, mais également la localisation géographique, les technologies utilisées, le type d’entreprise, le secteur d’activité, les problématiques techniques à résoudre etc. Ainsi le salaire brut moyen du développeur back-end en France tourne autour de 30-40K€ pour un junior, puis 40-50K€ pour un expérimenté et enfin +50K€ pour un senior.

Et après ?

Un développeur back-end peut naturellement s’orienter vers le métier de développeur full stack via la montée en compétences sur JavaScript (+HTML et CSS). Il sera alors autonome sur le développement complet d’un projet, du back au front-end (c’est ce qu’on appelle généralement un développeur fullstack). Avec l’expérience, le développeur back-end gagne en responsabilités. Plus il gagne en expertise, plus il se voit confier des projets complexes et stratégiques. Ainsi, le développeur back-end confirmé acquiert des responsabilités managériales, et accède tour à tour aux fonctions de lead développeur, chef de projet, CTO (chief technical officer)….

Est-ce fait pour moi ?

Méthodologie, rigueur, pragmatisme et travail d’équipe sont les premières clés de réussite pour un développeur back-end. Un bon niveau en anglais, de la passion et de la curiosité sont aussi nécessaires pour actualiser régulièrement ses connaissances en matière d’évolutions technologiques.

Le développeur back-end est avant tout un technicien, il doit avoir une maîtrise parfaite des langages informatiques (PHP, Ruby on Rails, Node.js, SQL, Java, ASP…), des CMS et des hébergeurs. Chacun des langages back-end a ses avantages et spécificités. En maîtriser un maximum est un vrai plus, mais c’est la connaissance approfondie de l’un d’entre eux qui est importante. Un développeur back-end aura donc souvent son langage de prédilection sur lequel il travaille exclusivement (ou presque).

Sans oublier, la maîtrise d’un outil de gestion de projet comme github ou gitlab. Le développeur back-end est un expert rigoureux et concentré, qui fait preuve d’une minutie totale dans l’écriture et le décryptage du code. Il s’appuie en permanence sur un solide sens de la logique et de l’analyse.

Envers son client, le développeur back end se doit d’être à l’écoute et faire preuve de pédagogie dans ses explications.

Parlons de ton avenir !

Je prends rendez-vous en ligne

J'ai plein de questions à poser et j'ai besoin de faire le point. Je prends rendez-vous avec un membre de l'équipe ici 👇

Je souhaite être rappelé